10 mythes sur la grossesse

Les mythes sur la grossesse ont la vie dure ! Vous recevez des conseils et des contres indications de toute part ici vous en saurez plus sur ce qui est vrai et qui ne l'est pas

Faites cela. Ne fais pas ça. Avec tous les conseils sur la grossesse, il est difficile de savoir ce qui est sûr et ce qui ne l'est pas - et ce que vous devez vraiment croire. Ici, avec l'aide d'experts, nous décomposons les 10 principaux mythes entourant la grossesse afin que vous puissiez profiter de (beaucoup) de vos choses préférées sans culpabilité. Bien sûr, chaque grossesse est différente, suivez donc les instructions de votre médecin ou sage femme avant toute chose.

Mythe 1: manger trois repas sains par jour

Surprise! Vous devriez en fait manger cinq ou six petits repas sains tout au long de la journée. Manger fréquemment et de divers groupes alimentaires maintiendra votre glycémie dans une fourchette constante, ce qui est sain pour vous et votre bébé. Ce n'est pas le moment de suivre un régime, mais manger deux fois mieux pas deux fois plus.


Mythe 2: c'est n’est pas grave de boire un verre

Choisir de prendre quelques gorgées pendant un toast au champagne ou de s'abstenir complètement d'alcool est finalement une décision personnelle, mais sachez que de nombreuses études ont lié la consommation d'alcool pendant la grossesse à un risque accru de syndrome d’alcoolisation fœtale (ETCAF). Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et l'American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG) disent que les femmes enceintes devraient éviter complètement l'alcool pendant la grossesse. Les malformations congénitales associées à l'alcool pendant la grossesse sont totalement évitables, il est essentiel que tous les prestataires de soins de santé, en particulier les gynécologues-obstétriciens, et sage femme indiquent clairement à leurs patientes qu'il n'y a pas de consommation minimal d'alcool sûre pendant la grossesse.

Mythe 3: s'en tenir au décaféiné uniquement

Il est vrai que la caféine traverse le placenta, ce qui signifie que lorsque vous faites le plein de lattes, vous et bébé ressentez un bourdonnement. Mais une petite tasse de café ou de thé par jour est parfaitement bien - en fait, l'ACOG dit que consommer jusqu'à 200 milligrammes de caféine par jour est considéré comme sûr. Alors, combien de café ou de thé cela vous rapporte-t-il? Tout dépend du type de boisson et de sa teneur en caféine. Les niveaux de caféine dans le café peuvent varier considérablement en fonction du type de grain, de la durée de sa torréfaction et de la façon dont il a été infusé. Par exemple, un café fort servi noir est beaucoup plus concentré qu'une faible tasse de café mélangé à du lait.

Mythe 4: Eviter le fromage

Réjouissez-vous, mesdames, vous n'avez pas à éviter tous les fromages. Certains types, comme le cheddar et le suisse, sont tout à fait bien car ils ont été pasteurisés. Ce sont les produits mous non pasteurisés comme le brie, la feta et le fromage de chèvre qui peuvent être porteurs de maladies d'origine alimentaire. Si vous avez de la chance, votre épicerie vendra des versions pasteurisées. Vérifiez simplement l’étiquette.

Mythe 5: vous mangez pour deux

Oui, les fringales sont réelles, mais la grossesse n’est pas le moment de se lâcher. Vous avez certainement un peu plus d'envie pour une deuxième portion de dîner, mais en moyenne, les femmes n'ont besoin que d'environ 300 calories supplémentaires par jour. Bien qu'il soit important de garder votre corps bien nourri - après tout, il travaille dur pour faire grandir un bébé! - vous devriez viser une prise de poids saine pendant la grossesse d'environ 12 kilogrammes au total.

Mythe 6: dites « adieu» aux fruits de mer

Manger des fruits de mer est en fait super sain pendant la grossesse! Le poisson regorge de protéines et d'acides gras oméga 3, qui ont des avantages majeurs pour le développement de bébé. Mais tous les poissons ne sont pas créés égaux. La FDA encourage les futures mamans à manger deux à trois portions de fruits de mer à faible teneur en mercure chaque semaine.Par conséquent, lorsque vous parcourez un menu, optez pour des choix comme le saumon, les crevettes et le tilapia. Malheureusement, l'espadon, le filet de thon, le tuile, le marlin, le maquereau royal, l'hoplostète orange ont les niveaux les plus élevés de mercure et doivent être entièrement ignorés. En ce qui concerne les sushis, la FDA exhorte les femmes enceintes à éviter tout ce qui n'est pas cuit: le poisson cru peut contenir des parasites et des bactéries pouvant entraîner des infections et des maladies d'origine alimentaire, donc votre meilleur pari est de vous en tenir aux rouleaux de sushi cuits, comme la tempura.

Mythe 7: Vous devez souffrir sans traitement possible 

De nombreux médicaments en vente libre sont sans danger pendant la grossesse, mais d'une manière ou d'une autre, les femmes croient qu'elles doivent supporter les migraines et souffrir du rhume. Mais non. Vous devriez consulter votre médecin ou sage femme avant de prendre quoi que ce soit, mais de nombreux experts donnent le feu vert aux médicaments suivants:le paracétamol pour les maux de tête et douleur; spasfon pour les crampes ...etc. De nombreux médicaments sur ordonnance peuvent également continuer pendant la grossesse, mais encore une fois, suivez les instructions de votre médecin. Si vous avez besoin d'apaiser vos nerfs et que vous souhaitez emprunter la voie naturelle, méditez ou mangez un morceau de chocolat. Nous préférons ce dernier.

Mythe 8: Évitez le sport

En fait, de nombreux experts disent que dans la plupart des cas, les entraînements à faible impact peuvent être un excellent moyen de contrôler votre poids et de préparer votre corps à l'arrivée de bébé. L'ACOG recommande que les femmes enceintes obtiennent au moins 150 minutes d'activité aérobie modérée chaque semaine - «modérée» signifiant que votre fréquence cardiaque est élevée et que vous commencez à transpirer, mais vous pouvez toujours parler normalement. Évitez simplement les sports de contact, provoquant une hyperpression sur le ventre ou les exercices qui impliquent de vous allonger sur le dos longtemps (ce qui réduit le flux sanguin vers votre cerveau et votre utérus). Discutez avec votre gynécologue ou sage femme des séances d'entraînement sans danger pour la grossesse que vous pouvez intégrer à votre routine.

Mythe 9: abandonner la teinture capillaire

Être enceinte ne doit pas compromettre votre apparence, mais vous devez être prudente. Bien qu'il existe un risque théorique associé à la coloration de vos cheveux (car les produits chimiques sont absorbés par le cuir chevelu), les études n'ont rien montré de concluant. Il recommande d'éviter la teinture pendant au moins le premier trimestre,

lorsque les organes du bébé se forment. Vous pouvez choisir d’opter pour un colorant végétal naturel par rapport à un produit permanent, ou optez pour quelque chose de semi-permanent et ne laissez pas le traitement pendant plus longtemps que nécessaire. Vous devez également éviter l'ammoniaque. Que vous soyez dans un salon de coiffure ou à la maison, assurez-vous que l'espace est bien ventilé.

Mythe 10: Les manucures sont terminées

Vous n'avez pas besoin de renoncer aux manucures hebdomadaires juste parce que vous voulez être maman. Vous auriez besoin d'une exposition massive et à long terme aux produits avant qu'il n'y ait un risque de problèmes. Vous avez toujours peur de ce qu'il y a dans le vernis à ongles lui-même? Recherchez les marques qui ne contiennent pas de phtalate de dibutyle, de toluène ou de formaldéhyde. Pour éviter d'inhaler les fumées, choisissez des endroits bien ventilés . Plus important encore, assurez-vous que le salon stérilise tous ses outils. Si jamais vous deviez contracter une infection par une manucure, ce serait lorsque vous êtes enceinte car votre immunité est plus basse.

Et vous quels sont les mythes les plus fou auquel vous avez été confrontée ? Partager avec nous.

Mythes grossesse